Le Label qualité et confiance « Serruriers de france »

 I) LE CONSTAT

Internet a changé les modes de consommation, en devenant le premier outil utilisé par les consommateurs pour trouver un professionnel. Pour exister sur Internet un professionnel doit disposer de budgets importants, soit pour payer des agences spécialisées en référencement, soit pour acheter des annonces qui sont hors de prix !

En conséquence, les « dépanneurs arnaqueurs » qui ont d’énormes budgets :
1. Sont plus visibles que les vrais artisans serruriers ;
2. Trompent les consommateurs en indiquant de fausses adresses et de fausses références ;
3. Sont rarement inquiétés par la justice qui est trop lente. Les sociétés de dépannage ont le temps de disparaître avant la fin des procédures auxquelles elles sont soumises ;
4. Les sociétés n’existent plus mais les numéros d’appels sont repris et dirigés vers des centraux téléphoniques qui leur permettent de poursuivre leur indigne boulot en toute impunité avec une nouvelle coquille juridique.

Des plateformes de type « Uber » se proposent donc de faire l’intermédiaire, entre vous, consommateurs, et les serruriers. Mais …
1. Elles fixent les tarifs et font intervenir des auto-entrepreneurs peu qualifiés, avec des prestations au forfait et du matériel bas de gamme.
2. Elles font croire qu’on peut confier la sécurité de son domicile à des bricoleurs qui ne sont pas reconnus par les principaux fabricants.
3. Vous ne trouverez jamais les conseils circonstanciés d’un vrai artisan via ce type de plateforme.

 II) LA RÉPONSE DES SERRURIERS DE FRANCE

Serruriers de France est une Guilde de professionnels indépendants de la serrurerie et de la sécurité des biens :
1. qui ont pignon sur rue et disposent d’un magasin ou atelier ouvert au public ;
2. qui s’engagent à faire valoir une déontologie au service des clients ;
3. qui sont assurés et paient leurs charges ;
4. qui travaillent en partenariat avec les principaux fabricants de serrures ;
5. qui se soumettent aux avis de leurs clients contribuant à leur réputation ;
6. qui installent du matériel garanti et disposant d’un suivi ;
7. qui informent le public sur leurs droits, les mettent en garde contre les méfaits des dépanneurs arnaqueurs, et les risques liés aux plateformes d’ubérisation des professions liées à la sécurisation des biens ;
8. qui développent un label de reconnaissance valorisant leur profession et protégeant les consommateurs : Le « Label de Confiance et de Qualité » de la guilde des Serruriers de France